La génération Y par elle-même

Le 10 janvier 2012

Individualistes, insolents, instables au boulot, indécis en amour, dopés au porno, dépolitisés, incultes… Les critiques pleuvent sur les 18-30 ans, la fameuse « génération Y ». Il était temps de nous insurger contre ces lieux communs sans fondement (ou presque) ! Si l’on nous comprend si mal, c’est que, au travail ou dans les sphères plus intimes du quotidien, nous inventons chaque jour de nouveaux modes de vie. Et pour cause : familiers de la précarité, nous avons dû apprendre à faire de notre vision à court terme un véritable atout.

Pour montrer l’inventivité des Y, nous avons choisi de leur donner la parole. Nous sommes allées à la rencontre d’une cinquantaine de personnalités et d’anonymes qui démontent un par un tous les a priori qui nous collent à la peau. Créative, entreprenante et solidaire, la jeunesse dessine chaque jour le nouveau visage de la société.»

MYRIAM LEVAIN, 29 ans, journaliste. Cinq ans d’expérience, quatre rédactions et un seul CDI, le tout après sept ans d’études à Sciences-Po Paris et l’ESJ : un CV très « génération Y ». Après des débuts à La Voix du Nord et au Parisien, elle a collaboré à ELLE avant d’intégrer le magazine Be au service actu-société.

JULIA TISSIER, 27 ans, journaliste. Quatre ans d’expérience, un contrat pro de deux ans, deux CDD et, miracle, depuis un an un CDI… Le tout après cinq ans d’études de droit à la Sorbonne. Après avoir été formée à l’école Libé, quotidien auquel elle collabore toujours, elle a rejoint le féminin Be en tant que journaliste société.

SORTIE OFFICIELLE LE 12/01/12 et cocktail de lancement chez Centre Commercial mercredi 18/01.

Vous aussi, réagissez !